ORPEA – Résidences EHPAD LMNP2019-02-26T05:51:58+02:00
orpea-ehpad-investir-lmnp

ORPEA – Résidences EHPAD LMNP

orpea-investir-lmnp-ehpad

Groupe privé indépendant, ORPEA s’impose comme l’un des leaders européens de la prise en charge de la dépendance avec 775 établissements, soit près de 79 838 lits et 50 000 collaborateurs.

Aujourd’hui, la progression du groupe confirme la pertinence de sa stratégie de développement, sur un secteur à la pérennité évidente.

ORPEA, à la capitalisation boursière de plus de 5,9 milliards d’euros*, enregistre un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’euros en 2016, soit une hausse de 18,8 % par rapport à l’année précédente.

* mai 2017

775
Taille (en nb de résidences)

28 ANS
Expérience / Ancienneté

2,8 MILLIARDS €
Chiffre d’affaires 2016

Stratégie du Groupe

Avec ses 10 plateformes de développement dans des pays présentant de forts besoins et son organisation structurée pour son développement aussi bien en France qu’à l’international, ORPEA continue de déployer sa stratégie de croissance rentable.

Chiffres – Evolution

chiffres evolution orpea lmnp

Pourquoi ce gestionnaire ?

  • Une expérience de près de 30 ans dans la prise en charge globale de la dépendance.
  • L’un des leaders européens du secteur avec 775 résidences en exploitation.
  • Une capacité financière avérée, avec un chiffre d’affaires et un résultat net en constante augmentation.
  • Une ambitieuse stratégie de développement, notamment à l’international.

Secteur

2014 : Plus de 6 millions de français ont plus de 75 ans

Les personnes de 75 ans ou plus représentent aujourd’hui 9,1 % de la population.

2060 : Vieillissement croissant de la population

Un phénomène de vieillissement confirmé par les projections réalisées par l’INSEE :
• Augmentation de l’espérance de vie, 85 ans pour les hommes et 91 ans pour les femmes.
• En 2060, les plus de 75 ans représenteront 16,2 % de la population française, soit près de 12 millions de personnes.

Des besoins exponentiels en structures d’hébergement

La France accuse un déficit sévère entre l’offre de logements disponibles et une demande exponentielle. Il est impératif de développer de nouvelles structures pour espérer équilibrer la situation.

Les perspectives les plus récentes font apparaître en moyenne des besoins de création d’environ 10000 nouvelles places par an pour les
prochaines décennies.